h1

SAHARA: UN DÉPUTÉ EXPULSÉ DU MAROC

9 noviembre, 2010

Sahara: un député expulsé du Maroc

Le député français Jean-Paul Lecoq a dénoncé lundi son expulsion du Maroc, où il a été empêché dimanche de se rendre dans un campement de civils sahraouis à Lâayoune (sud), avant d’être remis lundi dans un avion pour Paris, dans une déclaration à la presse.

Les forces de l’ordre marocaines ont donné l’assaut tôt lundi dans ce camp de Lâayoune abritant des milliers de civils sahraouis. Les heurts ont fait trois morts dans les rangs des forces de l’ordre selon Rabat et un tué parmi les civils sahraouis selon le Polisario, organisation qui lutte pour l’indépendance du Sahara occidental, annexé par le Maroc depuis 1975.

“Je trouve inadmissible que l’on nous empêche, nous, parlementaires européens, d’aller voir ce qu’il se passe à Lâayoune”, a déclaré le député communiste, qui milite pour le droit à l’autodétermination du peuple sahraoui.
“Aucun observateur, aucun journaliste n’est en ce moment présent sur cette partie de territoire interdite”, a-t-il dénoncé.

Arrivé dimanche à Casablanca, la capitale économique du royaume, M. Lecoq a raconté avoir été interdit de quitter l’aéroport par les autorités marocaines et remis dans un avion à destination de Paris lundi matin.
Il a ajouté qu’un parlementaire européen, l’espagnol Willy Meyer, n’avait pas non plus été autorisé à quitter l’avion qui l’amenait des Canaries.
M. Lecoq a dit avoir averti dimanche soir les autorités françaises de son expulsion, autant le ministère des Affaires étrangères que les autorités consulaires mais “le Quai d’Orsay n’a émis aucune protestation” et “personne, sur place, ne m’a même contacté”, a-t-il déclaré.

Il a demandé la tenue d’une réunion d’urgence de la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale sur “la situation des populations sahraouies” vivant dans les territoires occupés par le Maroc.

En dépit des heurts survenus lundi à Lâayoune, des discussions sur l’avenir du Sahara occidental entre le Polisario et le Maroc ont commencé près de New York.
Le Polisario, soutenu notamment par l’Algérie, réclame l’indépendance de ce territoire à travers un référendum d’autodétermination dont la tenue a été décidée en 1991 par la communauté internationale, alors que le Maroc soutient l’option d’une autonomie sous sa souveraineté, refusant toute indépendance.

Fuente original: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/11/08/97001-20101108FILWWW00638-sahara-un-depute-expulse-du-maroc.php

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: